• AMERICAN NIGHTMARE 4 : LES ORIGINES

    Synopsis : Pour faire passer le taux de criminalité en-dessous de 1% le reste de l’année, les « Nouveaux Pères Fondateurs » testent une théorie sociale qui permettrait d’évacuer la violence durant une nuit dans une ville isolée. Mais lorsque l’agressivité des tyrans rencontre la rage de communautés marginalisées, le phénomène va s’étendre au-delà des frontières de la ville teste jusqu’à atteindre la nation entière.  

    Avis : Avec une affiche aussi sympathique et un synopsis alléchant, je pensais assister à un film grandiose! Le premier volet était génial, le second bien haletant, et le troisième mêlant la politique et la religion. Ce quatrième volet n'a pas été réalisé par James DeMonaco comme les trois précédents, mais par Gerard McMurray en 2018. Par son scénario, c'est le premier de la saga comme stipule son titre : "les origines". Que dire? Je l'ai trouvé assez moyen. Les acteurs ne sont pas transcendants ni talentueux, l'histoire est construite sans aucune surprise. Tout est presque prévisible d'avance. Reste un personnage énigmatique un peu barjot qui met de l'ambiance, "Skeletor" (le nom d'un personnage du dessin animé "Musclor"). Interprété joyeusement par Rotimi Paul. Un petit plus tout de même pour la fin qui montre le vrai visage des raisons de la purge et les motivations politiques. Bref, pour moi c'est le moins réussi de la saga, mais vivement le prochain!


    3 commentaires