• TRILOGIE SAMURAI

    TRILOGIE SAMURAI

    Synopsis : Japon 1600, village Miyamoto, dans ce village un homme rêve de gloire et de renommée, son nom est Takezo. Être au cœur pur mais au caractère impétueux, prêt à fondre sur tout ce qui bouge. C'est à cause de son caractère volcanique, qu'il sera considéré comme un hors-la-loi, et un seul homme réussira à le capturer, le moine bouddhiste Takuan. C'est aussi ce sage, qui dévoilera chez lui son véritable visage, celui d'un futur samouraï.

    Avis : La trilogie d'Hiroshi Inagaki, d'après les 2 romans d'Eiji Yoshikawa "La pierre et le sabre" et "La parfaite lumière" est considérée comme un chef-d'œuvre du 7ème art! C'est l'histoire d'un homme "ordinaire", qui deviendra le symbole de tout un pays, et une véritable légende, celle de Miyamoto Musashi! L'un des plus illustres samouraïs et héros du Japon! Le premier volet fut réalisé en 1954, mis en scène par Hiroshi Inagaki, coscénarisé avec Tokuhira Wakao. Le contraste, photographie, lumière et les couleurs sont flamboyants! En nous offrant un spectacle superbe et grandiose! La tournure et l’interprétation de l'acteur principal, Toshiro Mifune sont absolument incroyables! Son potentiel ressort pleinement et on attend avec impatience les intrigues suivantes! Ce qui est aussi frappant, c'est cette facilité de partir au quart de tour afin d'exprimer un dynamisme rarement atteint au cinéma! Mifune dans le rôle de Takezo, est un volcan au début du film et émerge au fur et à mesure, spirituellement et physiquement. Un film épique, héroïque comme celui-ci, ne serait pas véritablement une œuvre grandiose, sans sentiments et une belle histoire d'amour! Dans le rôle d'Otsu, interprété par la sublime Kaoru Yachigusa, tragédienne dans l'âme, cachant une timidité et un amour inavoué! La partie philosophique et spirituelle est omniprésente pendant tout le film, grâce à Kuroemon Onoe, qui interprète à la perfection le moine "Takuan Soho"! Célèbre philosophe, écrivain et maître Zen, qui deviendra un sage reconnu et admiré au Japon. C'est une véritable leçon méthodique, structurée, ornementée par des aphorismes devenus culte, connu par des connaisseurs et admirateurs d'arts martiaux. Ce premier volet peut être comparé à une entrée d'un plat succulent, promettant un appétit féroce! Une seule envie s'y dessine, voir la suite sans tarder pour suivre de nouvelles et passionnantes aventures avec ce personnage si charismatique!

    Miyamoto Musashi II - Duel au Temple Ichijoji

    Synopsis : Miyamoto Musashi poursuit sa route martiale et provoque en duel de nombreux maîtres. Il commence à se faire une réputation de guerrier redoutable à travers tout le Japon. Un jour, il croise l'école Yoshioka et ses disciples, qui le perçoivent comme une menace potentielle pour l'honneur de leur clan, et décident de le vaincre par une voie contraire au Bushido. Heureusement cette stratégie déloyale sera profitable à Musashi, en le rendant encore plus populaire...

    Avis : Le second volet de la trilogie, présente l'apprentissage et le développement du guerrier. Miyamoto Musashi (Toshiro Mifune) qui apprend à écouter, découvre la compassion, la philosophie et le Zen. Il comprend que son art ne peut exister ni avancer sans l'application des conseils des autres. Ainsi, il choisit d'apprendre simplement. Hiroshi Inagaki, nous emmène dans un univers plus spirituel où la voie du sabre, l'esprit de Bushido et la nature humaine ne forment qu'un. Il souhaite nous initier à cette approche plus mystique, faisant intégralement partie de la voie du samouraï! Certains dialogues sont issus de la philosophie et des préceptes zen, comme par exemple, la scène où Musashi rencontre un maître forgeron, et celui-ci lui dit : "qu'il ne répare pas les sabres mais polit simplement les âmes des samouraïs". Cette scène marquera le changement radical du comportement de Musashi et établira une nouvelle perspective. Nous aurons droit aussi aux différents domaines de la culture japonaise et d'autres leçons qui ne devraient pas rester sans écoute! C'est aussi la première apparition d'un adversaire de talent, Sasaki Kojiro, interprété par Tsurata Koji, qui est très drôle et représente cette nouvelle faction de jeunes samouraïs doués, désirant la gloire et la reconnaissance!

    Le clou du spectacle, ce sont les scènes finales absolument incroyables sur le plan émotionnel! Un sentiment d'admiration surgit et ne cesse de croître. Tout homme qui se respecte, ne peut rester indifférent face à ce courage hors normes presque inhumain! On peut aisément comprendre pourquoi Musashi est tellement admiré au Japon, et est devenu ce symbole de force que les Japonais considèrent comme un exemple à suivre! Le réalisateur souhaitait apporter une dimension épique au film en montrant la valeur d'un véritable samouraï. L'intelligence, le courage, le charisme, l'apprentissage et la simplicité sont au menu de ce volet inoubliable! Un must absolu pour tous ceux qui souhaitent se découvrir davantage et apprendre sur soi-même. Une suite dantesque!

    Miyamoto Musashi III - Duel sur l'île Ganryu

    Synopsis : Avec ses 60 combats, Musashi reste toujours invaincu et sa notoriété s'étend au pays entier. Son adversaire le plus valeureux, Sasaki Kojiro, rêve de le battre en duel. Musashi poursuit sa quête de la connaissance et souhaite s'initier davantage dans le domaine perplexe de la condition humaine...

    Avis : Hiroshi Inagaki réalise en 1956, le dernier chapitre de cette trilogie magnifique! La musique de Dan Ikuma, est à présent ancrée en nous et les aventures du héros nous plongent vers le chemin ultime, celui de la "Lumière"! Autrement dit, l'acquisition du grade de maître! Le dernier volet de la trilogie est très compliqué et vaste dans beaucoup de domaines. Cette fois-ci, Inagaki s'empresse de montrer et de comparer deux caractères différents. L'un presque impétueux, plein de verve, celui de Sasaki Kojiro et l'autre calme à la recherche de l'illumination, Miyamoto Musashi. On s'aperçoit rapidement que Musashi ne souhaite plus combattre ce jeune samouraï qui lui ressemble tellement. La gloire jadis convoitée, n'est plus désirée, puisqu'il refuse même de se présenter devant le maître d'armes du "Shogun"! Il rejette cette opportunité, car son plus grand souhait réside simplement dans sa connaissance intérieure. Il respecte Sasaki Kojiro et lui donne une leçon d'intelligence, lorsqu'il vient pour le défier. Cette scène est le symbole du dépassement de l'ancien samouraï prêt à en découdre à chaque instant, préférant utiliser sa cervelle, plutôt que son sabre! Par la suite, un message clair est envoyé par le cinéaste, lorsque Musashi décide de se pencher vers ses racines en constatant avec allégresse que ce retour est obligatoire et indispensable! Il choisit aussi d'entreprendre le métier de son enfance, l'agriculture et la vie paysanne. Miyamoto, comprend que son jugement d'autrefois n'avait aucun sens, car il détestait cette vie sans la connaître et rêvassait à la gloire du guerrier samouraï! Il s'étonne presque de la joie qu'il ressent dans cette nouvelle vie et des réponses qu'il a obtenu pendant son travail. Ce changement et cette découverte vont le placer tout doucement vers le degré suprême! Le film est enrichi par des dialogues formant un noyau philosophique très pointu, le rendant tellement agréable!

    Ce qui est indéniable, c'est que le cinéaste a réussi à forger une trilogie pleine de leçons en affirmant haut et fort, qu'un homme au début barbare, inculte, incompris, se sentant comme prisonnier de soi-même, peut parvenir à se vaincre et devenir un être intelligent, cultivé, sachant reconnaître la valeur de la vie humaine, se battant pour la justice et l'honneur, un véritable samouraï! Bref, cette passionnante aventure humaine, restera une des références sur le plan martial, philosophique et zen, dont le cinéma à dépeint avec tant de virtuosité, une trilogie fabuleuse et intemporelle!


  • Commentaires

    1
    Clara123
    Vendredi 9 Mai 2014 à 18:20

    Magnifique résumé, très convaincant et suggestif. Merci beaucoup DrCut! Sûrement je regarderai cette trilogie passionnante. smile

    2
    Vendredi 9 Mai 2014 à 20:20

    Merci Clara, c'est très gentil. oops Je te conseille aussi les deux livres. cool
    Bon week-end wink2

    3
    Clara123
    Dimanche 11 Mai 2014 à 09:15

    J'adore ce premier volet très fascinant et profond. cool  On est du même avis.

    Sans doute je suivrai le second. Merci pour ton conseil. Bon dimanche DrCut. smile

    4
    Dimanche 11 Mai 2014 à 10:49

    Oui, la suite est encore meilleure, tu verras par toi même. cool Je t'en prie c'est un plaisir. yes
    Merci Clara, à toi aussi un bon dimanche et bonne séance! smile



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :